Accueil du site A la Une > COVID 19 : état d’urgence sanitaire et nouvelles mesures pour lutter contre (...)

COVID 19 : état d’urgence sanitaire et nouvelles mesures pour lutter contre l’épidémie en Ille-et-Vilaine

Contenu de la page : COVID 19 : état d’urgence sanitaire et nouvelles mesures pour lutter contre l’épidémie en Ille-et-Vilaine

A compter du 21 octobre le port du masque est obligatoire dans toutes les communes des EPCI de Couesnon Marches de Bretagne, Fougères agglomération et Vitré communauté.

A compter du 22 octobre est prescrite la fermeture anticipée des bars, ou de l’activité "bar" à 23 heures dans les établissements situés dans les communes de Fougères, Maen Roch et Vitré.

Face à une situation sanitaire qui continue à se dégrader, l’état d’urgence sanitaire a été rétabli sur l’ensemble du territoire national depuis ce samedi 17 octobre 2020 à 0h par le décret n°2020-1262 du 16 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. L’ensemble du pays est concerné par des mesures préventives, que la préfète d’Ille-et-Vilaine a décidé de compléter par des mesures spécifiques, territorialisées et proportionnées au regard de l’évolution épidémiologique du département.

Un couvre-feu est mis en place dans les 8 départements d’Ile-de-France et dans les métropoles de Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Saint-Etienne, Rouen, Montpellier et Toulouse. Le couvre-feu rentrera en application le samedi 17 octobre à 00h pour une durée minimum de quatre semaines.

Comme l’ensemble du pays, le département d’Ille-et-Vilaine est placé, depuis ce samedi 17 octobre, en état d’urgence sanitaire mais son territoire n’est pas concerné par les mesures de couvre-feu.

Mesures nationales : Outre le respect en tout lieu et en toutes circonstances des mesures d’hygiène et de distanciation sociale, le décret n°2020-1262 du 16 octobre 2020 prévoit, notamment :

A partir du samedi 17 octobre :

  • l’interdiction de recevoir du public dans les salles de danse
  • l’interdiction de tout rassemblement de plus de 6 personnes dans l’espace public ou un lieu ouvert au public, sauf dans les transports en commun, les établissements autorisés à recevoir du public, les manifestations revendicatives, les réunions professionnelles, les cérémonies funéraires et les visites guidées
  • l’obligation de déclarer l’accueil d’un public supérieur à 1 500 personnes dans les salles d’auditions, de conférences, de projection, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, dans les chapiteaux, tentes et structures, dans les établissements sportifs et de plein air et dans les salles d’exposition
  • l’interdiction de tout événement réunissant plus de 5 000 personnes
  • l’interdiction dans les centres commerciaux, les salles d’exposition et les musées ainsi que dans les les établissements sportifs et de plein air n’offrant pas de place assise d’accueillir un nombre de personnes supérieur à celui permettant de réserver à chacune une surface de 4 m2
  • l’obligation dans les salles d’auditions, de conférences, de projection, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, dans les chapiteaux, tentes et structures, dans les établissements sportifs et de plein air, d’offrir aux personnes accueillies des places assises en laissant un 1 siège vacant entre deux spectateurs ou deux groupes de moins de 6 personnes
  • l’obligation dans les salles de jeu de laisser une distance minimale d’un siège ou un mètre entre chaque personne ou groupe de 6 personnes au plus venant ensemble ou ayant réservé ensemble, sauf si une paroi assure leur séparation physique
  • l’obligation dans les restaurants et débits de boissons d’offrir aux personnes accueillies des places assises, une même table ne pouvant réunir que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble, dans la limite de 6 personnes, une distance minimale d’un mètre étant en outre garantie entre les chaises occupées par des tables différentes, sauf si une paroi assure leur séparation physique
  • l’obligation du port du masque dans les établissements recevant du public, sauf exceptions : situation de handicap, pratique sportive ou artistique, accomplissement d’un rite, consommateurs assis dans les restaurants et débits de boissons.

A partir du lundi 19 octobre :

  • l’interdiction de tout événement festif ou durant lequel le port du masque ne serait pas assuré de manière continue (restauration, débits de boissons) dans les salles d’auditions, de conférences, de projection, de réunions, de spectacles ou à usage multiple ainsi que dans les chapiteaux, tentes et structures. Les déplacements entre les départements ne sont pas interdits ou limités.

Mesures départementales La préfète d’Ille-et-Vilaine, Michèle Kirry, a décidé, comme l’y autorisent les articles 1, 29 et 50 du décret n°2020-1262 du 16 octobre 2020 , de compléter ces mesures nationales par :

  • l’extension de l’obligation du port du masque dans plusieurs communes du département où le brassage de population est plus important, notamment pendant les congés scolaires : Outre à Rennes et dans certaines zones densément peuplées de la métropole (arrêtés du 15 octobre 2020 applicables jusqu’au 1er novembre 2020 inclus), le port du masque est rendu obligatoire jusqu’au lundi 2 novembre inclus dans les communes touristiques suivantes :
  • Cancale (centre-ville, port de la Houle, Port-Mer, aire de camping-car La Vie Ballet)
  • Dinard (plages comprises)
  • Saint-Briac-sur-mer (place place du centre et rue de l’église, grande rue, rue du Commandant Thoreux, rue des préaux, adjacentes à la place du centre, comportant des commerces ; place du Général Leclerc et boulevard de la houle adjacente à la place du Général Leclerc comportant des commerces ; carrefour de la rue des écoles, rues des préaux, rue du buot, chemin des écoliers, dans le périmètre proche de la supérette ; rue des préaux, impasse de la coulée)
  • Saint-Jouan-des-Guérets (parking du centre aqualudique et sportif Aquamalo)
  • Saint-Lunaire (place Ponthual, rue de l’église, rue de la vieille église, place de l’église, boulevard du Tertre, rue de la grève, rue de la poste, rue de l’ancien marché, boulevard du Général de Gaulle, digue de la grande place)
  • Saint-Malo (plages comprises)
En images

retour en haut de page


Liens pratiques

Mairie d’Etrelles
2 rue Julien Caillel
35370 ETRELLES

horaires d’ ouvertures habituelles :
le lundi : 14h-17h
le mardi, mercredi, vendredi : 9h-12h15 /14h-17h
le samedi : 9h-12h

Accueil fermé :
le lundi matin,
le jeudi toute la journée sans permanence téléphonique.

tél : 02 99 96 62 11
fax : 02 99 96 53 37
accueil etrelles.bzh

Accès privé